Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 07:57

 

 

Décidément, les Sonates pour viole de gambe et clavecin de Johann Sebastian Bach sont une destination de choix pour les musiciens. Il y a tout juste deux ans, Alpha offrait à Lucile Boulanger et Arnaud De Pasquale de consacrer leur premier disque à ces œuvres ; le succès critique et public fut immédiat, tant les deux jeunes interprètes réussissaient à porter sur ces pièces bien connues et servies par les plus grands un regard plein de fraîcheur et de sensualité.

On peut être légitimement surpris, à un moment où la crise freine un certain nombre de projets, que Zig-Zag Territoires qui, comme Alpha, fait partie du groupe Outhere music, propose aujourd'hui un enregistrement qui doublonne largement avec le précédent, lequel n'est quand même pas bien ancien. Le nouveau venu, s'il ne bouleverse pas la discographie – et il me semble que ce n'était d'ailleurs pas son propos –, ne manque pas cependant ni d'atouts, ni de charme. Marianne Muller et Françoise Lengellé ont choisi de très beaux instruments, des copies de deux violes à six cordes réalisées par Pierre Jacquier au caractère assez différent (un modèle anglo-allemand fluide et lumineux et un modèle alla bastarda dont la sonorité charnue se rapproche parfois plus de celle du violoncelle) pour l'une, et une très belle réplique d'un clavecin construit en 1739 par Johann Heinrich Gräbner à Dresde pour l'autre. Les timbres se mêlent et se répondent très heureusement, avec un équilibre savamment dosé entre rondeur et transparence, bien mis en valeur par une prise de son soignée. Les deux musiciennes, complices de longue date, proposent un Bach très classique d'esprit et de proportions : les dialogues sont conduits avec noblesse (parfois un peu trop, comme dans le mouvement initial de BWV 1029, assez peu vivace), les ornementations réalisées avec une élégance dont le naturel évite toute surcharge, les mouvements de tempo modéré prennent le temps de laisser s'épanouir le chant dont ils sont empreints. Cette vison apaisée, nourrie d'intelligence et d'expérience, est touchante à de nombreux moments, justement parce qu'on sent qu'elle avance toujours sur le fil de la connivence qui unit Marianne Muller et Françoise Lengellé, ce qui lui donne une qualité d'intimité qui est probablement moins marquante dans les lectures qui, en se plaçant délibérément dans l'optique du concert, misent sur une atmosphère plus déliée, plus brillante. L'appréciation que l'on portera sur cette nouveauté sera donc largement influencée par ce que l'on attend de ces Sonates, mais il me semble que, pour la chaleureuse humanité qu'elle dégage, cette réalisation mérite d'être signalée et écoutée.

 

JS Bach Sonates viole de gambe & clavecin Muller LengelléJohann Sebastian Bach (1685-1750), Sonates pour viole de gambe et clavecin BWV 1027-1029, transcription de la Sonate pour violon et clavecin BWV 1019

 

Marianne Muller, viole de gambe
Françoise Lengellé, clavecin

 

1 CD [durée totale : 71'09"] Zig-Zag Territoires ZZT 340. Ce disque peut être acheté en suivant ce lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe Pucek - dans Instantanés
commenter cet article

commentaires

alba 14/02/2014 09:02


Délicieux ces extraits. J´ai un faible pour Bach, la viole de gambe et le clavecin.


Merci Passée, je chercherai ce CD.

Jean-Christophe Pucek 16/02/2014 13:29



Je pense que ce disque vous donnera du bonheur, Alba — je vous le souhaite de tout cœur, du moins.


Merci pour votre mot et bon dimanche.



Michèle 13/02/2014 19:19


Nouvelle , nouvelle , cette rubrique ?


Je crois me souvenir d'une barque silencieuse et d'un Pascal Quignard en images mouvantes pourtant ...


 

Jean-Christophe Pucek 13/02/2014 19:30



Réactivée, disons, après avoir été longtemps endormie... Nous verrons si les temps sont mûrs maintenant.



cyrille 13/02/2014 12:06


C'est avec plaisir que je retrouve ici cette vidéo lue il y a peu sur la page FB du groupe Outhere music. On y entend, notemment, les très intéressantes explications des deux instrumentistes
quant aux raisons et objectifs d'utilisation des instruments en présence. Intérêt qui est toujours appréciable et instructif pour la complète compréhension de l'auditeur qui souhaite acquérir un
enregistrement.


Ce tout premier jalon de ta nouvelle rubrique intitulée "Instantanés", dans sa conception plus ressérée et son objectif assurément réfléchi, portera je l'espère les fruits légitimement
attendus.


Je t'embrasse.

Jean-Christophe Pucek 13/02/2014 14:33



Pour tout t'avouer, ami Cyrille, cette vidéo a un peu été le détonateur d'une idée qui était en germe depuis quelques mois, mais à laquelle je ne parvenais pas à donner la forme que je
souhaitais. On verra bien maintenant quel accueil est fait à cette nouvelle rubrique dont un des buts est d'apporter une dynamique supplémentaire au blog.


Je trouve, en tout cas, que Marianne Muller et Françoise Lengellé posent sur ces sonates du Cantor un très beau regard, plein d'intelligence et de tendresse, et je suis heureux d'avoir pu
inaugurer cette rubrique sous de tels auspices.


Je t'embrasse et te remercie pour ton mot.



AnnickAmiens 13/02/2014 09:55


Ce doit-être un vrai bonheur que d'entendre ces instruments choisis bien méticuleusement pour s'approcher au mieux de la période de Johann Sebastian Bach.


Deux musiciennes de talent et voilà un CD qui plaira à beaucoup pour sa qualité.


Merci Jean-Christophe pour cette vidéo fort intéressante même si j'aurais souhaité les entendre un peu plus longtemps ... Bach et moi sommes inséparables.


Avec mon amitié


Annick

Jean-Christophe Pucek 13/02/2014 14:09



Comme tu le sais, Annick, Bach ne sonne jamais aussi bien, à mon goût, que sur les instruments pour lesquels sa musique a été conçue – il n'y a pas moyen de me la faire écouter avec un gros
orchestre ou au piano –, et j'ai donc pris beaucoup de plaisir à écouter ce disque, même s'il y a deux ou trois choix qui me conviennent moins.


Je comprends que la vidéo puisse être un peu frustrante, mais son but est avant tout de présenter l'enregistrement et les deux musiciennes ont des choses tellement intéressantes à dire sur le
programme qu'elles ont choisi que ça compense largement, du moins à mon avis.


Merci pour ton commentaire et bel après-midi à toi.


Bien amicalement.



lesideesheureuses 13/02/2014 08:38


Voilà qui va se retrouver sur les étagères de la cdthèque de la maison des ID. Toujours avec grand plaisir que je  suis vos présentations. Merci


M de Sclos

Jean-Christophe Pucek 13/02/2014 13:50



Je pense que ce disque ne déparera pas les étagères des si bien nommées Idées heureuses, bien au contraire. Je vous remercie bien sincèrement pour l'attention que vous accordez à mes chroniques
et pour avoir pris de votre temps pour me laisser un mot.



Présentation

  • : Passée des arts
  • Passée des arts
  • : Un parcours à travers les expressions artistiques, du Moyen-Âge à la première moitié du XXe siècle.
  • Contact

Recherche