Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 10:02

Les décisions que nous prenons tiennent souvent à un fil extrêmement ténu. J'étais loin d'imaginer qu'une banale panne technique de mon hébergeur me ferait réfléchir à déménager une partie de mon blog sous d'autres cieux et encore moins que les annonces consécutives à cet incident me pousseraient à aller jusqu'au bout de cette logique. Et pourtant, me voici en train de refaire mes premiers pas, comme lors de la création de Jardinbaroque en juillet 2006, avec la même envie et les mêmes doutes. Serez-vous au rendez-vous que je vous propose ?


Si le lieu et son nom ont changé, les principes qui président à ce que j'écrirai, eux, restent les mêmes. Deux mots, cependant, sur le nom, qui semblera peut-être étrange à certains d'entre vous, choisi pour cet espace. Je souhaitais mettre au centre de ce blog l'idée de passage, puisque tout ce qui est mis en ligne sur Internet est, par nature et dans tous les sens de ce mot, passager. Après bien des hésitations, j'ai retenu le mot un peu vieilli de passée qui évoque, entre autres, la trace laissée par les animaux ou le trajet des oiseaux migrateurs ; à la fois, donc, le passage et l'empreinte qu'il laisse. Et c'est bien ici tout le propos qui sera le mien, observer les vestiges déposés par les différentes expressions artistiques du passé, principalement la musique et la peinture, pour tenter de saisir en quoi elles faisaient sens hier et s'adressent encore à nous aujourd'hui. Finalement, rien de bien différent du dessein de Jardinbaroque, tout entier animé par la volonté de celui qui écrit d'être, dans la mesure de ses capacités, un passeur.

Comme tout endroit que l'on modèle progressivement, celui-ci va mettre quelque temps à acquérir son visage définitif. Je sais pouvoir compter sur votre indulgence vis-à-vis de toutes les imperfections techniques que vous pourrez y constater. Les projets ébauchés début 2009, notamment ceux autour de Joseph Haydn, même s'ils vont connaître eux aussi, le temps de poser les bagages, un peu de ralentissement, devraient reprendre rapidement leur cours normal. Je compte également sur vous, chers lecteurs, pour me faire part d'éventuelles suggestions de billets traitant d'œuvres ou de compositeurs qui vous sont chers. C'est ça aussi, le plaisir de l'échange.


À toutes et à tous, fidèles compagnons comme nouveaux convives, je souhaite la bienvenue à cette table toute neuve et encore un peu spartiate que je vais m'employer à tenir ouverte aussi régulièrement que possible pour qu'elle puisse être agréable et favoriser la discussion et le partage. N'oubliez pas que vous êtes ici chez vous et que c'est pour moi tout à la fois un honneur et un bonheur de vous accueillir.


Joseph HAYDN (1732-1809), Trio pour clavier, violon et violoncelle en fa dièse mineur, Hob. XV.26 :

Adagio cantabile (en fa dièse majeur).


Jérôme Hantaï, pianoforte. Philippe Couvert, violon. Alix Verzier, violoncelle.

 

Trios nos 36, 37, 40. 1 CD Astrée/Naïve E 8811.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe Pucek - dans Entre nous
commenter cet article

commentaires

Josepha 12/03/2011 14:51



PS. Gros oublie  de ma part ! le nom est Caroline Giron-Panel et non Catherine !


Avec mes excuses pour l'erreur.


Cordialement.



Jean-Christophe Pucek 12/03/2011 15:14



N'ayez aucune inquiétude, j'avais rétabli le prénom correct en commençant à faire quelques recherches sur Internet. Mais c'est très gentil de votre part d'être revenue sur vos pas pour apporter
cette précision.


Merci et bien à vous.



josepha 12/03/2011 13:22



Bonjour cher ami,


Le seul conseil que je puis vous donner pour vos recherches, c'est de trouver les ouvrages de Madame Catherine Giron-Panel spécialiste des ospedali Venitiennes de la part de ma fille docteur en
histoire de Venise.


il n'est plus nécessaire de vous adresser à moi.


Belle journée à vous de même.



Jean-Christophe Pucek 12/03/2011 13:46



Bonjour chère Josepha,


Je vous remercie pour les bons conseils de lecture que, si je vous ai bien compris, votre fille a eu la bonté de me transmettre par votre entremise. Croyez bien que je ne manquerai pas de les
suivre pour approfondir mes connaissances.


Belle journée et bien à vous.



Josepha 12/03/2011 01:04



bonsoir cher ami,


Pour répondre à votre question au sujet de l'Ospedale della Pietta on ne parle pas de décoration. Dans l'église attenante se trouve sur le plafond  une fresque de Giambattista Tiepolo figure
des anges jouant de la musique autour de la vierge.  Quand a votre version du goût sur certains compositeurs de l'époque, Antonio Vivaldi y devint maître de coeur et de violon à partir de
1703. Il composa pour l'institution la plus part de ces oeuvres.


Bien à vous



Jean-Christophe Pucek 12/03/2011 07:56



Bonjour chère Josepha,


J'ai bien du mal à m'imaginer la Pietà sans décoration, je suis certain qu'il devait s'y trouver, à défaut de fresques, au moins des tableaux de chevalet. Il faudra que je prenne le temps
d'approfondir un peu mes recherches sur ce point. Pour ce qui est de Vivaldi, j'ai lu un certain nombre de choses à son sujet il y a quelques années, en particulier les travaux, considérés, me
semble-t-il, comme référentiels, de Michael Talbot ; il faut que vous sachiez que si je me refuse absolument à tout "vivaldo-centrisme" musical comme à tout italianocentrisme en histoire de
l'art, ce sont des sujets que j'ai étudiés d'assez près.


Belle journée et bien à vous.



Josepha 11/03/2011 16:37



Bonjour cher ami,


Voudriez vous ouvrir ce lien, pour comprendre l'amour que je porte à Vivaldi sur un montage où se trouve quelques fresques de Giandominico Tiepolo.


Avec mes remerciements. josepha


http://www.wat.tv/video/vivaldi-gloria-in-excelsis-deo-35pc1_2eyrb_.html



Jean-Christophe Pucek 11/03/2011 19:41



Bonsoir chère Josepha,


Merci pour le lien vers la vidéo que vous avez réalisée et qui me semble effectivement très bien traduire le penchant qui est le vôtre pour la musique de Vivaldi, au seul bémol près de la version
du Gloria que vous avez retenue, laquelle m'apparaît stylistiquement quelque peu dépassée (elle est sur instruments modernes, je crois ?). L'association de la musique du Prêtre Roux et
des oeuvres de Tiepolo est, bien entendu, parfaitement pertinente, même si je demeure convaincu que l'on pourrait en ajouter d'autres, trouvées, par exemple, chez Balestra ou Piazzetta. Vous qui
me semblez bien connaître ce sujet, savez-vous si on a une idée des peintres dont les tableaux et/ou les fresques ornaient l'Ospedale della Pietà ?


Bien à vous.



Jean-Christophe 14/03/2009 13:05

Bonjour Daniel et merci pour votre commentaire, qui me touche beaucoup.
L'aventure Jardinbaroque en a été une très belle et je puis vous dire qu'abandonner ce blog dans lequel j'ai beaucoup investi, sur tous les plans, n'a pas été facile. Mais ce n'est pas une mort, juste une transmutation, car cette Passée des arts est l'héritière directe de l'espace précédent, et c'est dans le même esprit que je souhaite la faire vivre.
Merci pour vos encouragements et, je l'espère, à très bientôt.

Présentation

  • : Passée des arts
  • Passée des arts
  • : Un parcours à travers les expressions artistiques, du Moyen-Âge à la première moitié du XXe siècle.
  • Contact

Recherche